Contrôle social

Analyses > Contrôle social

Les loups dans la bergerie

Banalités de base sur la révolte en cours. On pourra lire les tèmes suivants :
Nous sommes ce que nous faisons
Fin des mouvements sociaux
L’illégalité assumée
Refus des encadrements
Refus de la représentation
Refus de la négociation avec le pouvoir
Le rôle des revendications
La critique de l’information dominante
L’auto-organisation
Les assemblées
Pour un dépassement
Pour une extension
Pas seuls au monde

Infos locales > Contrôle social

Recensement ou fichage - Les mots sont importants, lorsque le but est de mettre à la rue !

Dans une circulaire datée du 12 décembre, l’Etat fixe les modalités de recensement dans l’hébergement d’urgence pour migrants. Plusieurs associations ont souligné les « lignes rouges » que ce dispositif menace de franchir, dénonçant une logique « d’étiquetage ».
Réaction à chaud : « Danger ! Nous nous devons de les cacher pour les protéger ! Solidarité ! Pourquoi ils ne les ficheraient pas avec un nombre, une étoile pourquoi pas ? afin de mieux les reconnaitre, le droit à un hébergement doit rester inconditionnel ! »

A lire ailleurs > Contrôle social

Appel à manifester contre l’état d’urgence le 30 septembre à Lille

Depuis le choc provoqué par les attentats de novembre 2015, la France est sous état d’urgence. Les préfets peuvent à leur guise ordonner des perquisitions, des arrestations, des assignations à domicile et interdire des rassemblements. Ce dispositif s’est rapidement révélé pour ce qu’il est, une arme contre la contestation et le mouvement social. Depuis, on ne compte plus les militant.es interdits de manifestations et les rassemblements prohibés. Derrière la rhétorique anti-terroriste, l’État s’est doté préventivement des moyens d’écraser celles et ceux qui contestent. A tel point que ce dispositif, sensé être temporaire, va être intégré au droit commun en novembre dans le cadre d’une énième loi antiterroriste. L’état d’urgence va devenir permanent alors que le gouvernement de Macron engage une des pires réformes du salariat jamais entreprises.

Analyses > Contrôle social

La mascarade électorale s’est déroulée comme prévu.

Le PS a empêché Mélenchon d’accéder au second tour, les petits candidats sont restés petits, Fillon a gagné 3 millions d’euros pendant la campagne, et les « grands » médias, après avoir nourri Le Pen à grands coups de titres alarmistes sur « le coût des migrants » et le « risque terroriste », l’ont agitée en épouvantail pour inciter les gen-TEs à voter Macron. L’ancien banquier est élu et peut maintenant exercer le mandat qu’il a reçu des classes dominantes : neutraliser les divisions partisanes qui peuvent parfois paralyser les intérêts des oligarques. Lu sur la page facebook Montpellier Poing Info.

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail lepressoir chez riseup.net